De l’efficience de la production audiovisuelle pédagogique

collque-tecfa

Lors du colloque « E-learning 3.0 : quel avenir pour la formation supérieur à l’ère du numérique » ce 17 et 18 octobre, l’équipe ULB Podcast, par l’intermédiaire de Lionel Meinertzhagen, présentera un atelier intitulé De l’efficience de la production audiovisuelle pédagogique : entre considérations théoriques et analyses d’usages.

À l’heure où fleurissent les MOOCs – lesquels succèdent ou viennent compléter les enregistrements de cours et autres formations à distance – se posent de manière plus criante, des questions – parfois nouvelles – d’ordre pédagogique, stratégique, pratique, logistique et pécuniaire. La pédagogie, vu l’ampleur du dispositif à mettre en oeuvre, est parfois laissée pour compte ou résumée à l’analyse statistique – toutefois essentielle – des big datas. Trop rarement, un réel accompagnement pédagogique chapeaute l’ensemble du processus de production des contenus, notamment la réalisation audiovisuelle. En d’autres termes, qui s’enquiert de la manière de réaliser une bonne vidéo pédagogique ? Certes, l’équipe de réalisation est soucieuse du confort de l’instructeur et du meilleur rendu possible, technologiquement parlant – haute définition, compétences en illustration/animation, etc. – mais se pose­t­elle la question de savoir quelle est la mise en forme la plus appropriée du point de vue de l’apprenant ? Quelle est la meilleure gestion des canaux auditifs et visuels pour éviter d’en arriver à ce que the processing demands evoked by the learning task […] exceed the processing capacity of the cognitive system – a situation we call cognitive overload (Mayer & Moreno, 2003, p. 45). Pour éviter que les apprenants ne surestiment leur capacité d’apprentissage dès lors qu’ils sont face à du contenu audiovisuel – parce que l’outil leur est familier ou qu’il satisfait un certain type de demande –, il est par exemple attesté que interpolating a video­recorded lecture with brief memory tests helped to boost learning in a manner that better calibrated actual with predicted performance (Szpunar et al., 2014, p. 1). Mais comment, pratiquement, la réalisation technique peut­elle être en phase avec l’attendu pédagogique ?

Dans notre atelier, nous dresserons, premièrement, un bilan actualisé des caractéristiques qui participent à la qualité d’un contenu audiovisuel à finalité pédagogique. D’une part, par l’intermédiaire d’une revue de la littérature, nous verrons, par exemple, à quel point le design (formes, couleurs) peut susciter des émotions positives propices à l’adhésion de l’apprenant et donc catalytiques d’apprentissage (Plass, Heidig, Hayward, Homer & Um, 2014). Les études de eye tracking aussi fournissent de précieux renseignements sur la manière optimale de mettre en évidence prioritairement les éléments pertinents qui sont donnés à voir (van Gog, Scheiter, 2014). D’autre part, nous aurons recours à nos recherches antérieures (Roland, 2013 ; Roland & Nauyens, 2013) et actuelles portant sur le sens que les étudiants accordent au podcast, la manière dont ils se l’approprient et infléchissent certaines de ses modalités afin qu’il réponde au mieux à leurs besoins en termes d’apprentissage. Dans un deuxième temps, l’atelier visera à débattre, avec les participants, de la plus­value pédagogique – en rendant donc l’accompagnement pédagogique essentiel à tous les niveaux – des productions audiovisuelles ainsi que de leurs possibles conséquences positives sur, notamment, l’amélioration du taux de persistance au sein des MOOCs. L’atelier cible un public de praticiens – conseillers ou ingénieurs pédagogiques – et chercheurs du domaine de l’éducation déjà ou bientôt investis dans la production de MOOCs ou leur analyse scientifique.

Si cela vous intéresse, vous êtes les bienvenus ce samedi 18 octobre entre 14:00 et 16:00 à l’Université de Genève. Nous publierons également un compte-rendu de l’atelier ici-même.

Bibliographie

MAYER, R. E., & MORENO, R. (2003). Nine Ways to Reduce Cognitive Load in Multimedia Learning. Educational Psychologist, 38(1).

PLASS, J. L., HEIDIG, S., HAYWARD, E. O., HOMER, B. D., & UM, E. (2014). Emotional design in multimedia learning: Effects of shape and color on affect and learning. Learning and Instruction, 29, 128–140.

ROLAND, N. (2013). Baladodiffusion et apprentissage mobile : approche compréhensive des usages étudiants de l’Université libre de Bruxelles. Revue STICEF, 20.

ROLAND, N., NAUYENS, V. (2013). Enseignement transmissif, apprentissage actif : usages du podcasting par les étudiants. Actes du 7ème Colloque Questions de Pédagogies dans l’Enseignement Supérieur, Sherbrooke.

SZPUNAR, K. K., JING, H. G., & SCHACTER, D. L. (2014). Overcoming overconfidence in learning from video­recorded lectures: Implications of interpolated testing for online education. Journal of Applied Research in Memory and Cognition, 2–5.

VAN GOG, T., & SCHEITER, K. (2010). Eye tracking as a tool to study and enhance multimedia learning. Learning and Instruction, 20(2), 95–99.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.